Diatomées marines benthiques de l'Attique 

(Gréce, mer Egée, étage infralittoral)

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Collecte des prélèvements

Trois prélèvements ont été effectués en apnée à 3-4 mètres de profondeur, début octobre 2013, à 4 km au Sud de Marathon (38° 06'15.29" N, 23° 58 51.70" E; 2 prél.) et  à l'Ile d'Egine (37° 44'52.87 N,23° 25'28.72 E; 1 prél.).
A l'aide de tubes plastiques (tubes falcon 50 ml), la surface du sable (fin vaseux à moyen) a été prélevée sur une épaisseur de l'ordre de 2-4 mm. Après dilution avec 0,5 vol. d'eau de mer, les prélèvements ont été agités vivement et après quelques décantations différentielles pour séparer les diatomées du sédiment, les frustules ont été stockés dans une solution de Lugol, puis traités selon Loir (2004a et 2004b ; cf Bibliographie).

Composition des populations diatomiques :

L'analyse des prélèvements a permis de répertorier un total de 190 taxons, appartenant à 44 genres (voir la liste des taxons). Vingt sept genres sont représentés par un seul taxon. Trente neuf taxons n'ont pu être identifiés, dont 13 appartenant au genre Mastogloia et 11 appartenant au genre Navicula. Le genre d'un taxon n'a pu être déterminé.

Les genres les plus représentés sont :

Genre Mastogloia : 57 taxons,
Genre Navicula :  19 taxons,
Genre Amphora (et Halamphora): 18 taxons,

Genre Nitzschia : 13 taxons,
Genre Diploneis : 12 taxons
Genre Cocconeis: 10 taxons,

Genre Pleurosigma : 5 taxons,
Genre Lyrella : 5 taxons.


Plusieurs espèces ont des dimensions souvent proches de, ou inférieures à, la limite inférieure indiquée dans les diagnoses.

Divers taxons appartenant aux genres suivants sont illustrés :

Genres Amphora à Cocconeis
Quelques taxons n'ayant pas été identifiés sont illustrés :

Taxons non identifiés


Le genre Mastogloia Thwaites ex WM Smith :
Les  prélèvements ont permis de répertorier 57 taxons appartenant au genre Mastogloia  (voir la liste ). Ces taxons représentent 30 % de l'ensemble des taxons observés. Treize d'entre eux n'ont pu être identifiés.

Quinze des 44 taxons identifiés sont présents en Dalmatie, Sardaigne et Crète. Un à quatre taxons (17 au total) sont présents dans une seule ou deux de ces 3 localisations.
Un seul taxon non identifié (M. sp. C) est également présent dans les 3 autres localisations. Il est également présent aux Antilles Françaises (Guadeloupe) ainsi qu'un seul autre (M. sp. 15).

Certains de ces 57 taxons sont illustrés :

Genre Mastogloia (1)
Genre Mastogloia (2)
Genre Mastogloia (3)

Conclusions :


Les trois prélèvements réalisés début octobre dans une zone très limitée du littoral de l'Attique ont permis d'établir un inventaire sans doute incomplet des taxons de diatomées présents sur des sédiments meubles dans les premiers mètres de l'infralittoral. Ils permettent néanmoins de mettre en évidence la grande diversité des populations diatomiques benthiques préentes dans ces fonds, alors que dans les zones supralittorale and eulittorale du golfe Saronique  environ 3 fois moins d'espèces marines (planctoniques, benthiques et d'eau saumatre) ont été identifiées (Economou-Amilli 1980). Dans les 2 localisations (infralittorale / eulittorale + supralittorale) la composition spécifique des populations est très diffèrente : seulement 17 des 190 taxons collectés sont parmi ceux identifiés  par Economou-Amilli (1980).

La population présente dans les 2 stations collectées est constituée de moins d'espèces que celles collectées en Sardaigne (271 taxons), Crète (344 taxons) et Dalmatie (299 taxons).
Un total de 649 taxons (220 n'ont pas été identifiés), a été répertorié dans les prélèvements effectués en Gréce, en Sardaigne, en Dalmatie et en Crète (liste diatomées Méditerranée). 
 
Notre inventaire du genre Mastogloia met en évidence la richesse et la diversité de ce genre dans les premiers mètres de l'infralittoral sur la côte de l'Attique (57 taxons), comme sur les côtes où nous avons déjà réalisé et analysé des prélèvements : Sardaigne (48 taxons), Crète ( 67 taxons) et Dalmatie (55 taxons). Nos résultats suggèrent que les premiers mètres de l'infralittoral méditerranéen hébergent une richesse spécifique du genre beaucoup plus importante que les lagunes cotières (Espagne : Tomas 1982; Turquie : Colak Sabanci 2013) et la zone eulittorale (Golfe Saronique : 1 seul taxon).

Dans l'ensemble des prélèvements réalisés sur les côtes de Crète, Dalmatie, Gréce et Sardaigne, nous avons répertorié un total de 104 taxons appartenant au genre Mastogloia (cf. liste Mastogloia Méditerranée). Vingt huit de ces taxons n'ont pu être déterminés; six (identifiés par un chiffre) ont été également observés aux Antilles Françaises (Mastogloia Antilles), tandis que 22 autres ont été observés uniquement dans les 4 localisations méditerrénéennes (identifiés par une lettre majuscule).


Retour à l' accueil
Retour à Communautés diatomiques