Diatomées marines benthiques de Marie-Galante

(étage infralittoral)

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Les prélèvements : collecte et analyse .

Quatre prélèvements en mai 2005 et six en mars 2007 ont été effectués lors de plongées en apnée à des profondeurs de -3 à -5 mètres, 4 à l'Anse Canot (NW de l'île), 2 à Petite Anse (SE de l'île), 1 à Grande Anse (SE de l'île) et 3 devant la plage Saint Louis (W de l'île) sur les bords de l'herbier.
CartemarGal
A l'aide de tubes Falcon de 50 ml la surface du sable a été prélevée sur une épaisseur de l'ordre de 3-4 mm dans des zones présentant un film brunâtre. Les Diatomées ont été séparées du sédiment par 2 ou 3 décantations différentielles et stockées en présence de 2 % de formol. Après que les frustules aient été traités et préparés selon Loir (2004a, 2004b ;
Bibliographie), les taxons présents dans chaque prélèvement ont été identifiés.

Caractères des populations diatomiques collectées.

Dans l'ensemble des 4 prélèvements de 2005, 137 taxons ont été répertoriés, représentant 41 genres. Dans les six prélèvements de 2007, 189 taxons, dont 154 non observés en 2005, ont été répertoriés ainsi que 56 genres dont 21 non observés en 2005. L'ensemble des prélèvements a permis d'établir une liste de 295 taxons et 62 genres présents dans les fonds meubles infralittoraux de Marie-Galante.

Les genres les plus représentés dans chacune des deux séries de prélèvements ainsi que dans leur ensemble, sont les suivants:

Mai 2005 Mars 2007 Total
Genres 41 56 62
Taxons 137 189 295
Mastogloia * 39 (28,4 %) 38 (20 %) 68 (23 %)
Nitzschia 13 (9,3 %) 22 (11,6 %) 31 (10,6 %)
Diploneis 8 (5,8 %) 4 (2,1 %) 13 (4,3 %)
Navicula 8 (5,8 %) 6 (3,2 %) 14 (4,8 %)
Amphora 7 (5 %) 22 (11,6 %) 27 (9,2 %)
Cocconeis 7 (5 %) 22 (11,6 %) 25 (8,4 %)

* Voir liste et Loir & Novarino 2013

26 genres ne sont représentés que par un seul taxon.

Les espèces.

Les photos d'une quarantaine de taxons sont présentées dans :
Genre Mastogloia (1)
Genre Mastogloia (2)
Mastogloia erythraea Grunow
Mastogloia biocellata (Grunow) Novarino & Muftah
Genres Actinocyclus à Climacosphenia
Genres Cocconeis à Navicula
Genres Nitzschia à Tryblionella


Trente neuf taxons appartenant à 15 genres n'ont pas été identifiés. Quelques uns sont illustrés :

Espèces du genre Mastogloia, non identifiées
Autres genres, espèces non identifiées



Trente taxons appartiennent aux 17 genres araphidés Ardissonia (2 taxons), Climacosphenia (1 t.), Delphineis (4 t.), Diplomenora (1 t.), Fragilaria (1 t.), Grammatophora (4 t.), Hyalosira (1 t.), Hyalosynedra (1 t.), Licmophora (5 t.), Licmosphenia (1 t.), Opephora (1 t.), Plagiogramma (1 t.), Podocystis (1 t.), Psammodiscus (1 t.), Rhabdonema (1 t.), Raphoneis (2 t.s) et Toxarium (2 t.). Ils sont souvent peu présents.

Les deux genres monoraphidés Achnanthes (3 taxons) et Cocconeis (23 taxons) représentent également un faible pourcentage de l'ensemble des frustules.

Les genres biraphidés sont dominants et parmi eux tout particulièrement, notamment en 2005, le genre Mastogloia. Représenté par 68 taxons (voir liste, Loir & Novarino 2013 et figures), il constitue 84 et 67 % des valves présentes dans 2 prélèvements de l'Anse Canot, 53 % de celles d'un prélèvement de la plage Saint Louis (72 % si on exclus Actinocyclus gallicus qui dans ce prélèvement représente 26 % de la totalité des valves) et 40 % de celles d'un prélèvement de Petite Anse.
Les genres Nitzschia, Amphora,
Navicula, Diploneis, Pleurosigma et Lyrella sont plus ou moins présents selon les prélèvements. Les cinq derniers présentent une diversité spécifique nettement moindre que dans l'infralittoral du Sud -Bretagne.


Conclusions.

Les dix prélèvements effectués dans les premiers mètres de l'infralittoral de Marie-Galante montrent que les populations diatomiques présentes aux mois de Mars et Mai sur les sables des côtes SE, W et NW de cette île sont caractérisées par une grande diversité générique (62 genres) et spécifique (293 taxons), par la prépondérance et la richesse spécifique du genre Mastogloia (68 taxons) et par une moindre diversité spécifique de cinq des genres les plus représentés dans l'infralittoral breton.
 
L'analyse des populations collectées d'une part en mai et d'autre part en mars (à deux ans d'intervalle), sur les mêmes sites, montre des différences
dans les espèces présentes. Quatre vingt un pour cent des espèces référencées en mars 2007 n'avaient pas été observées en mai 2005 et pour les genres Amphora, Cocconeis et Nitzschia notamment, le nombre de taxons était plus élevé en mars qu'en mai. Il est permis de penser que ces différences ne peuvent être dues uniquement au faible nombre de prélèvements, mais qu'elles reflètent sans doute, au moins en partie, des variations au cours du temps.

Par ailleurs, en termes d'espèces présentes, il apparaît que les populations diatomiques collectées (en mars et mai) à Marie-Galante diffèrent notoirement de celles collectées sur la côte ouest de Basse-Terre
(en Janvier et mars) et sur la côte ouest de la Martinique (en mars-avril). Si les périodes de récolte ont là encore quelque influence sur la composition des assemblages diatomiques, il est vraisemblable que la nature minéralogique des sables (origine uniquement corallienne à Marie-Galante et abrasion de roches volcaniques à Basse-Terre et à la Martinique) joue aussi un role déterminant.

Les genres dominants aux Antilles Françaises :
                        
  Marie-Galante Guadeloupe Martinique
Genres 62 98 87
Taxons ** 295 540 560
Mastogloia 68 (23%) 57 (10,6 %) 60 (11 %)
Nitzschia 31 (10,4 %) 71 (13,1 %) 62 (10,5 %)
Amphora 27 (9,2 %) 78 (14,5 %) 79 (13,4 %)
Cocconeis 25 (8,4 %) 49 (9,1 %) 34 (5,8 %)
Navicula 14 (4,7 %) 39 (7,2 %) 51 (8,7 %)
Diploneis 13 (4,4 %) 25 (4,6 %) 28 (4,8 %)

** Voir la liste des taxons

Retour Communautés Diatomées benthiques